Ecolieu, LD Les Brandes 24420 Coulaures                  

Ecolieu des Brandes

Natacha Borowski et Loïc Le Meur

LD Les Brandes 24420 Coulaures, Dordogne

 

contact@ecolieudesbrandes.fr

Voici les étapes de la construction de notre abri de jardin d'environ 20m², à l'automne 2019, facilement montable et démontable. Auront été nécessaires : 12 palettes pleines pour le plancher et 24 palettes pour les murs dont certaines ont du être coupées pour créer la pente de toit et la porte. Il s'agit là de notre première construction, elle n'est donc certainement pas parfaite mais nous en sommes quand même assez contents. Au total, il nous aura couté 1000 euros tout compris (des parpaings à la lasure, en passant par les vis, l'anti-capillarité, la pare-pluie...).

Fondations

Nous avons disposé des parpaings à chaque coin de palette, après avoir creusé pour retirer la terre végétale de surface, et mis à niveau grâce au sable. Le terrain est en pente, donc au sud-ouest un seul parpaing suffit, mais pour être de niveau au nord est il en faut 3 superposés. Nous avons fait le choix de ne pas les solidariser entre eux, pour que cet abri soit démontable facilement dans plusieurs années si nécessaire et ne pas bétonner. Cet hiver il y a eu une belle tempête qui a fait trembler notre mobil-home, mais l'abri n'a pas bougé d'un poil !

Plancher

12 palettes pesant 40kg chacune sont disposées sur les parpaings, après avoir posé une bande d'anti-capillarité. Les palettes sont accrochées entre elles grâce à des morceaux de bois et des vis 5x50mm.

Les murs

Les palettes du 1er étage sont solidarisées au plancher grâce à des grosses équerres métalliques. Elles sont accrochées entre elles et avec celles du 2e étage grâce à des morceaux de bois à toutes les intersections possibles, comme fait précédemment pour le plancher.

La "charpente" en solives porteuses

Les palettes du mur Ouest ont été coupées pour créer une pente du toit dans l'axe Est-Ouest (car les récupérateurs d'eau seront là et les vents dominants viennent d'ouest). Les murs sud et nord ont été aussi coupés en "travers" à la scie circulaire, pour créer cette pente. Des entailles ont été faîtes à l'endroit où les 6 solives s'encastrent, soutenues par des sabots métalliques. Deux petits débords de toit ont été fait au nord et au sud avec une solives déportée à l'extérieur de l'abri.

La couverture

Planche d'OSB3 vissées sur les solives, pare-pluie agrafé, puis lattage et contre-lattage avec chevrons et demi-chevrons fixés sur les solives. Ensuite pose du bac-acier.

il manque encore les finitions (portes, fenêtres, rives de bac acier, bouchage des trous des palettes...) mais le premier rendu est satisfaisant !

Résultat final : la porte est faîte sur mesure avec les chutes d'OSB3 et des planches de Douglas, les trous de palettes des murs sont remplis avec des planches de palettes restantes désossées. Nous avons fait le choix de ne pas attaquer la structure des palettes pour positionner des fenêtres, nous avons donc agraffé à l'avant et à l'arrière de la bâche plastique épaisse et transparente pour avoir des entrées de lumière à l'intérieur. Les murs Est et Ouest sont pleins. L'abri n'est pas relié à l'électricité, nous y avons donc mis une lampe torche pour la nuit, et une lampe à pile "détecteur de mouvement" qui s'allume dès qu'on entre. Les 4 murs et la porte ont été lasurés. A présent nous avons même installé 3 récupérateurs d'eau de 1000L chacun (10j de bonne pluie et une cuve est remplie !)