Ecolieu, LD Les Brandes 24420 Coulaures                  

Ecolieu des Brandes

Natacha Borowski et Loïc Le Meur

LD Les Brandes 24420 Coulaures, Dordogne

 

contact@ecolieudesbrandes.fr

Arbres nourriciers méconnus

Voici un petit aperçu des arbres ou arbustes méconnus présents sur notre terrain les plus intéressants sur le plan de l'autonomie alimentaire.

L'arbre à pois / Caragana arborescens

Fabacée, Fixateur d'azote

Croissance rapide : 6m de haut, 4m d'envergure

Rusticité -30°C

Hermaphrodite, pollinisé par les abeilles

Exposition : soleil, tolère les vents forts mais pas maritimes

Sol : pas trop lourd, bien drainé, même pauvre ou calcaire

Très bon arbre de haie et anti-érosion car système racinaire développé

Comestibilité : gousses de 5cm de long contenant chacune 4 à 6 graines (36% de protéines !), les gousses et pois se consomment cuits, on peut même en faire de l'huile !

 

L'arbre aux haricots bleus / Decaisnea fragesii

Croissance moyenne : 4m de haut, 4m d'envergure

Rusticité -25°C

Hermaphrodite, autofertile

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : tous types, plutôt humides

Comestibilité : les fruits, bleus, de 10 cm de long sont matures à partir d’octobre. Ils renferment de grosses graines noires, entourées d’une chair translucide à la saveur sucrée proche de la pastèque, et au léger parfum de banane.

Désespoir des singes / Araucaria Araucana

Croissance lente (20cm/an) : 30m de haut, 15m d'envergure

Rusticité -14°C

Dioïque, non autofertile

Exposition : soleil ou mi-ombre, tolère les vents maritimes

Sol : humide, plutôt bien drainé

Comestibilité : les graines murissent à l'automne, peuvent se consommer crues ou cuites, riches en amidon et molle comme une noix de cajou. Elles peuvent être stockées au frais et au sec pendant 9 mois.

Asiminier triloba

Croissance lente : 4m de haut, 4m d'envergure

Rusticité -25°C

Hermaphrodite autofertile

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : limoneux, drainé, humide

Comestibilité : fructifie après de longs été chauds. La chair a un goût rappelant la mangue, la papaye et la banane. Ils se consomment crus ou cuits.

Pommier du Kazakhstan / Malus Sieversii

30m de haut, et peut produire jusqu'à 2 tonnes de pommes par an et par arbre !

Rusticité : -25°C

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : tous type

 

Ces pommiers existaient déjà au temps des dinosaures, il y a 65 millions d’années !

Leur longévité peut aller jusqu’à 300 ans. Ils poussent en bord de steppe jusqu’à 2400 m d’altitude. Ils sont soumis aux rigueurs de l’hiver -40°C dans le nord et de l’été chaud et très sec dans le sud +40°C.

Les ours, grands consommateurs de pommes, ont toujours préféré les fruits les plus gros, les plus parfumés, et les plus sucrés… Les pépins sont ensuite rejetés dans leurs excréments, fabuleux terreau pour leur germination.

Grâce au constant brassage génétique de ces pommiers depuis des millions d'années : des gènes de résistance à la tavelure, l’oïdium ou le feu bactérien se sont développés, les rendant très résistants aux maladies.

Ce sont les ancêtres de tous nos pommiers actuels : qui ont été sélectionnés, greffés, clonés, et sont devenus tous semblables, et aussi très vulnérables aux maladies.

 

Un documentaire très intéressant à ce sujet :

Aux origines de la pomme, Réalisatrice Catherine Peix

https://player.vimeo.com/video/10457361

Bambous / Phyllostachys aurea

Le Bambou n'est pas un arbre !

Mais ses turions se mangent vers le mois de mai.

Ceux de cette race de bambou sont les plus doux, les moins amers.

Ils sont riches en acides aminés, en protéines végétales, en fibres et en vitamines.

 

Maximum 6m de haut, croissance rapide.

Rusticité -15°C

Exposition : plutôt mi-ombre

Sol : tous types, plutôt humides, tolérance à la sécheresse.

 

On peut en récolter des dizaines de kilos et les mettre en conserve lorsqu'on a une forêt de bambous...

 

Plein d'infos comestibles sur ce site :

https://www.conseils-coaching-jardinage.fr/2013/06/mangez-vos-pousses-de-bambous/

 

 

Le Plaqueminier / dyospyros kaki

Quoi de mieux qu'un foisonnement de fruits de novembre à janvier ?

Diospyros, vient du grec et signifie le « fruit des dieux »

Croissance à vitesse moyenne : 6 à 10m de haut, 5 à 7m d'envergure.

Rusticité -15°C

Exposition : plutôt abritée des vents forts car bois très dur et cassant (ébénacées)

Sol : tous types

Certaines variétés doivent se consommer blettes sinon elles sont astringentes, d'autres sont douces même juste à maturité.

Récolte dès fin octobre jusqu'en janvier.

Fruits à chair sucrée et riche en vitamine C et provitamine A.

Et bien sûr aussi :

- Mûriers blancs et mûriers noirs : à la production de fruits spectaculaire.

- Tilleuil à petites feuilles (Tilia cordata) : à feuilles comestibles en salade ou tisanes.

- L'arbre salade (Toona sinensis) : à feuilles aussi comestibles.

- Pins parasol (pinus pinea) pour les pignons.

- Sureau noir donnant des baies, arbre aux multiples intérêts.

- Cornus Kousa et ses baies délicieuses.

- Eleagnus en nombre : fixateurs d'azote et aux fruits comestibles.

- Figues de barbarie : très facilement reproductibles.

- Goji, très riches en vitamines A,C,E, flavonoïdes et acides gras essentiels.

- Argousiers, très riches aussi en vitamines A,C,E et acides gras essentiels.